Putain, dix ans !

Il y a quelques jours avait lieu la dixième édition de la Montagn'hard, le rendez vous des timbrés de l'hypsométrie, la concentre du club des cuisses qui brûlent, et j'y étais, cette année encore comme bénévole, dans les activités nobles du balisage, ouverture, débalisage, tout ce qui se voit et qui peut se raconter et donner envie (parce que manutentionner des caisses de Saint Yorre, ça ne fait pas rêver et manque de suspense).

Donc voilà, la Montagn'hard "embedded", avec des vrais morceaux de finisseurs dedans :

Récit de la course : La Montagn'Hard - 125 km 2018, par jpoggio

Du coin de l'œil, je perçois le défilé continu des véhicules sur le Quai Marcel Dassault. Un ventilateur poussif peine à estomper la chaleur lourde. Nous sommes le 29 juin, à sept jours et dix heures du départ de la dixième Montagn'hard. Je suis tellement impatient que je me lance dès aujourd'hui dans ce récit.

http://www.kikourou.net