29 juillet 2017

J'en ai bien profité

Pour les Impromptus Littéraires, le "Parrain" revisité, en quelque sorte. Ma chère Pomme, Te souviens-tu de moi ? Sans doute sais-tu qui je suis, ton arrière-grand-oncle, "le vieux", mais te souviens-tu de notre rencontre ? Tu avais six ans, tu serrais un gros livre sur ton cœur et ton regard trahissait l'ennui de devoir t'en éloigner pour une mondanité. Je me souviens aussi du prénom de tes sœurs, Prune et Clémentine, soulagé que tu n'aies pas de frère, je n'ose imaginer comment il se serait appelé...Mais surtout, je me souviens... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juillet 2017

Un vrai festival…

Pour les impromptus littéraires, que Jean-Louis Foulquier et tous les Rochelais me pardonnent... Un vrai festival… Du bruit, des odeurs. Un vague fumet de marée dominé par des effluves de beuh. Il fait chaud, la chaleur d’un bel été. Une bicyclette slalome, me bouscule presque, je fais crédit à sa conductrice des pavés inégaux du quai, sans doute amadoué par un effet de jupe légère dans le vent. L’été est bien là, c’est un festival de corps légèrement vêtus, souvent jeunes, bronzés parfois jusqu’à la brûlure, tatoués souvent. ... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2017

On ne va pas en faire une pendule ?!

Pour les Impromptus littéraires On ne va pas en faire une pendule ?! (saynète totalement improbable)   La réunion de service s’éternise. Les fortes têtes pinaillent autour des menus tracas quotidiens. Le chef de service s’impatiente. - De toutes façons, nous sommes prisonniers de l’inertie des services. On ne va pas en faire une pendule ! » Il n’a pas complètement tort. Le Char Français, vieux groupe familial incontournable dans l’écosystème militaro-industriel hexagonal, objet de curiosité chaque fois qu’il... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mai 2017

La Terre n'est pas Ronde

Pour les Impromptus Littéraires. La Terre n'est pas ronde comme une orange, c'est de notoriété. On peut tout à fait l'approximer par un ellipsoïde de révolution, ce qui permet à la voix de la voiture de vous expliquer patiemment que puisque vous avez encore raté la bifurcation en direction de Moissy Cramayel, il va falloir rebrousser chemin au prochain rond-point, ce qui ne vous rapprochera guère des grands espaces de la Colombie Britannique dont vous rêvez depuis que vous avec lu John Muir adolescent, mais de belle-maman, oui. La... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 22:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2017

Comme une poussière dans l'oeil

Pour les Impromptus Littéraires : Comme une poussière dans l'oeil... Ce sont des chansons qu'on a perdu d'oreille, et qui ressurgissent comme ça, par hasard, le hasard de la programmation d'une radio, d'une fenêtre ouverte, ou d'un réseau social. Ce sont des chansons qu'on a aimées, qui ont pu accompagner nos rêves, qui parlent d'aventure, d'une sorte d'absolu et d'autres rêves. De grands espaces, des océans, des accords de guitare, un banjo parfois, ou à l'occasion un violon solitaire mélancolique comme une lande irlandaise. Il... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2017

A bout de souffle (édition 2017)

Pour les Impromptus Littéraires, la reprise d'un thème d'avril 2006 (Traité ici)  A bout de souffle. Je vais crever, là, c'est sûr. Pas moyen qu'il en soit autrement. Pas moyen, non. Ouais. Crever, putain... Pourtant, je me suis préparé. Entraîné. Depuis si longtemps que je ne m'en souviens plus, je me suis entraîné. Au début, je ne comprenais pas bien pourquoi, on m'avait donné quelques explication, parce que. Donc, je l'ai suivi, le programme. Le B-A ba, les fondamentaux, les éducatifs, tous ces exercices pour... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 février 2017

Elle regardait les flammes

Toute ressemblance avec des personnages existants est totalement fantasmée. Pour les impromptus littéraires. Elle regardait les flammes, parce qu'il n'y avait pas grand chose d'autre à faire. Le petit feu, modeste, crépitait dans le poêle, qui heureusement était pourvu d'une porte vitrée, sans quoi il n'y aurait rien eu du tout à regarder. Enfin, lui, il regardait à travers la fenêtre couverte de givre la tempête de neige qui se déchaînait à l'extérieur. Elle se maudissait. Jamais elle n'aurait du accepter cette idée idiote de... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2017

La Lune dans le caniveau

Il est des jours où l'on ne devrait pas profiter du calme d'une pause méridienne pour s'asseoir dans un coin de la bibliothèque du CE et écrire quelque chose. Non, on ne devrait pas. Pour les impromptus littéraires. La Lune dans le Caniveau. J'aimerais pleurer. Pleurer comme un enfant, impuissant devant cette réalité qui lui échappe. Ou fuir. Fuir ma rage et mon indignation.Fuir vers l'horizon improbable de quelque chose d'autre, n'importe quoi d'autre, ailleurs… Pauvre cowboy solitaire prisonnier de l'espace urbain, sans... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2017

J'ai rajouté un peu de sel...

Haïku de saison pour les Impromptus Littéraires. Le gel qui dure fige la vie : j'ai rajouté un peu de sel. (Ma première tentative faisait six cent mots et ne me plaisait pas, j'ai donc choisi d'essayer la sobriété)
Posté par MCJaume à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2017

Le doigt sur l'interrupteur...

Contribution de la semaine aux "Impromptus Littéraires". Nous sommes à la lisière de la fanfiction, tendance "self insertion", là... Le doigt sur l'interrupteur. Vous croyez aux miracles, vous ? Moi, non. Les miracles, ces événements improbables à l'issue heureuse, balayant un horizon bouché au profit de perspectives heureuses, je les ai toujours classés avec les contes de fées, les récits fantastiques, dont je suis friand, mais avec raison. Si je veux bien suspendre mon incrédulité le temps d'un film ou d'un livre, le sens des... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]