22 septembre 2005

Parasites

Texte pour Coïtus Impromptus.. Pour la petite histoire, un transfert sur une disquette mal en point a conduit à ce message absolument délicieux : Parasites Souvent, je voudrais être seul au monde. Marche dans les rues, dérangé par le bruit des autres pas. Je voudrais rêver en regardant le disque rouge du soleil levant jouer avec la tour Eiffel, au-delà des arbres du Bois de Boulogne. Mais les autres sont là, leur présence m’empêche de penser. Je voudrais être seul avec mes rêves. Roule. Une... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2005

Prêcher dans le désert

Que disais-je lundi dernier, sur la rareté des "lecteurs habitués" ? Illustration tirée des statistiques de ce matin : Dernier jour 1 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 0 1 2 3 4 5 6 7 8 (pour la petite histoire, le visiteur égaré céans venait de google et cherchait une "histoire érotique")
Posté par MCJaume à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2005

Des petits rien

Des petits rien pour que ce blog bouge un peu. Journée un peu chaotique, qui a commencé fort tôt par de la manutention au Kiloutou de Boulogne (dont je salue chaleureusement le personnel fort aimable et efficace. Je ne fayote pas, c'est vrai, j'ai eu affaire à eux deux week-ends d'affilée...). Ensuite, euh...ah oui, j'ai travaillé (et je n'ai pas fait semblant), casé un entraînement dans le temps de midi (malgré quelques oublis : le capteur du cardio fréquencemètre et la serviette pour la douche), re-bossé, animé une réunion, convoyé... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 21:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 septembre 2005

La Tour

Thème de la semaine de Coïtus Impromptus.. Lorsque Albéric Clergue de Montfort déboucha à l’air libre après un long parcours souterrain, il fut d’abord saisi par le vent glacial qui balayait l’esplanade. Mais son premier mouvement fut pour considérer la tout qui se dressait devant lui, si haute que son sommet disparaissait dans un nuage, menaçante dans l’irréalité de ses contours, estompés par la grisaille chargée de flocons épars. Puis, il sentit la morsure de froid et rajusta son manteau pour se protéger. Il expira bruyamment... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2005

Le lit Japonais

Thème de la semaine de Coïtus Impromptus.. Je n'en suis pas très content, j'ai été un peu léger je crois. Mais j'avais beaucoup à faire cette semaine ! Elle monte l’escalier en double hélice du château de Chambord quelques marches devant moi. Je l’avais remarquée une première fois recevant avec un grand sourire le prospectus publicitaire qu’une sorte de hussard monté sur un bel alezan avait tiré de sa botte. Ensuite, elle m’avait presque bousculée en avançant le nez en l’air dans la cour et quelques instants plus tard, c’était moi... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 21:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 septembre 2005

La peste soit de mon incorrigible distraction

J'ai perdu le manuscrit du "lit japonais" ! pour une fois que je n'étais pas charrette pour la contribution coïtus de la semaine ! Il faut dire qu'en cette période de rentrée, la quantité d'informations à traiter laisse peut de place à des insignifiances littéraires...
Posté par MCJaume à 13:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2005

Plaisirs surpris

Coïtus nous demande cette semaine d'écrire sur le thème "Plaisirs surpris". Tout ce que je suis parvenu à sortir, c'est "Les plaisirs surpris sont toujours coupables", mais ce n'est qu'une constatation autobiographico-statistique que je suis bien en peine de développer.
Posté par MCJaume à 20:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2005

Six mois

Traitement algorithmique du theme de la semaine de Coïtus Impromptus. qui fête ses six mois d'activité. Il s'agit de construire une première phrase dont les mots commencent par chacune des lettres SIXMOIS. (on s'autorise des mots outils rajoutés). Ensuite, pour chaque mot de cette phrase, on crée une nuovelle phrase. Par récursivité, on pourrait continuer à l'infini. Ici, je me suis contenté de créer une phrase dont les mots sont basés sur la première lettre de chaque phrase de l'étape précédente. A cette phrase on applique... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 20:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2005

Oxymoron List

Des amis états-uniens, ex-collaborateurs d'un partenaire industriel sur un marché aéronautique, (maintenant, ils sont sur la route pour quelques mois), me demandaient si nous avions "fini le logiciel". Je leur ai répondu que cette locution frisait l'oxymore. Pour appuyer mon propos, je leur ai transmis l'URL de l'auto-proclamée "plus vaste liste d'oxymorons jamais collectée", que je trouve assez tordante et recommande volontiers.
Posté par MCJaume à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 août 2005

De l'ordre de l'interaction médicamenteuse

Il me restait quelques poignées de pages à lire des "lois de l'attraction" de Bret Easton Ellis. Pendant que j'y étais, il y avait "Caravane" de Raphaël dans le lecteur le plus proche Entre nous, après une journée un peu déprimante, j'ai frisé l'accident pharmacologique. Je dois une explication. Cette seconde journée de travail après les congés d'été n'est pas ontologiquement déprimante. La fin des vacances en soi n'est pas un drame. Mais cet été, nous n'avons guère quitté notre lieu usuel de... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]