06 novembre 2017

C'est la vie...(You still never can tell)

Après la version jubilatoire de Springsteen, un enregistrement de 1972 de "You never can tell" par Chuck Berry himself. Jubilatoire, aussi, mais un moins gros son que le E-Street band. Chuck Berry - C'est la vie (1972) Live (je tire un peu à la ligne sur ce blog, là...)
Posté par MCJaume à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 novembre 2017

You Never Can Tell

Les hasards de la navigation sur Youtube m'ont amené à ce rituel de Bruce Springsteen qui, accompagné de sa bande, ficelle un morceau sur les suggestions du public. Là, c'est le "You Never Can Tell" de Chuck Berry, et ça tombe merveilleusement pour clore ce week-end. C'est encore meilleur lorsqu'on a lu l'autobiographie du Boss et sa passion de la scène. Son à fond, et on y va : Bruce Springsteen - You Never Can Tell
Posté par MCJaume à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2017

Les Aiguilleurs

Inspiré d'une époque bien révolue où l'Ile de Monsieur était la gare de triage d'où Renault expédiait les voitures assemblées à Billancourt, le festival "Les Aiguilleurs" se tenait hier à Sèvres, relocalisé dans le centre square Carrier-Belleuse. L'occasion pour moi de profiter de la prestation plaisante de Meta and the Cornerstones et surtout de Flavia Coelho, à l'énergie débordante toujours aussi communicative.
Posté par MCJaume à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 juin 2017

Miles Mosley à la Défense

C'était hier soir (samedi 24 juin) et ça envoyait du pâté : A l'oreille, ça a son petit air de Maceo Parker, et ça peut donner ça : MILES MOSLEY "Voodoo Child"
Posté par MCJaume à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 janvier 2017

Séquence émotion...

J'étais là, un peu désoeuvré, un peu morose, voire un peu triste. Les hasards des recommendations de Youtube m'ont proposé cette vidéo : A Little Girl Gives Coins To A Street Musician And Gets The Best Surprise In Return Grande Il ne m'a fallu que quelques notes pour reconnaître ce que les musiciens se mettaient à jouer, et au fur et à mesure que l'Hymne à la Joie se mettait en place, le plaisir partagé de ce happening, cet hymne d'espoir dans lequel je refuse de cesser à croire, moi qui ai grandi avec l'Europe, avec l'idée... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2016

No Expectations ?

La lecture récente de "Life", la biographie de Keith Richards, a profondément bouleversé ma vision des Stones, dont je connais comme tout le monde un certain nombre de tubes, ainsi que l'image de faits divers tendance Jet Setteurs défoncés, show planétaires, rivalité mise en scène avec les Beatles et tout le bastringue. Or, évidemment, les choses ne sont pas si simples. Taraudé par la conscience de mon inculture, j'ai razzié la médiathèque voisine pour en ramener quelques albums à écouter soigneusement : "Let it Bleed" (où l'on... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juillet 2009

Eric Bibb - In my father's House

(Sans commentaire, il se suffit à lui même. Je recommanderai tout de même l'excellent "Live at Fip") [Edit] tout de même, pour ceux qui, malgré sa diction impeccable, on du mal à décoder, quelques mots emblématiques de la chanson : "No matter who you areYou don't need no IDYou don't need no membership cardsWell, you know you're always welcomeIn my Father's house..." "You don't need no ID" me parle, à moi qui vient de pointer les ESTA pour quelques jours de vacances dans l'Ouest Américain... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2009

Abalone Dots

J'ai découvert par hasard, le groupe de folk suédois Abalone Dots. C'est excellent, joli, plaisant à écouter et je recommande chaudement. A écouter absolument (voir leurSpace) ou a regarder ci-dessous (par exemple)
Posté par MCJaume à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2009

A écouter d'urgence : James Hunter

J'ai entendu "Don't do me no favours" sur FIP il y a un quart d'heure, et partant, je viens de découvrir James Hunter. Avec son air vaguement couillon à la Tom Hanks des jours neuneu, il n'a l'air de rien et pourtant ! Je r'en laisse juge ami(e) internaute : No Smoke without fire. Mets du son !
Posté par MCJaume à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 décembre 2008

Moussu T e lei jovens

J'en suis à ma seconde écoute ce matin du magnifique disque "Home Sweet Home", dernière livraison en date du Ciotaden Moussu T. Suis donc le lien, ami Internaute, pour un aperçu de la créativité de ces gens là, Moussu T ayant pour mémoire, sévi au sein De Massilia Sound System. Ensuite, foncer quelque part pour se procurer la chose (la vraie, avec une pochette et les paroles dedans, pas un bête zip de mp3 sur RapidShare, hein...). Allez, pour te simplifier la vie, yaka voir sur Amazon, ils font même l'emballage cadeau si... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]