Source: Externe

Allez, on a survécu à 2017, on a nos chances pour 2018.

A condition de trouver notre graal, sinon, on risque encore de bien en chier...