29 juillet 2017

J'en ai bien profité

Pour les Impromptus Littéraires, le "Parrain" revisité, en quelque sorte. Ma chère Pomme, Te souviens-tu de moi ? Sans doute sais-tu qui je suis, ton arrière-grand-oncle, "le vieux", mais te souviens-tu de notre rencontre ? Tu avais six ans, tu serrais un gros livre sur ton cœur et ton regard trahissait l'ennui de devoir t'en éloigner pour une mondanité. Je me souviens aussi du prénom de tes sœurs, Prune et Clémentine, soulagé que tu n'aies pas de frère, je n'ose imaginer comment il se serait appelé...Mais surtout, je me souviens... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juillet 2017

Un vrai festival…

Pour les impromptus littéraires, que Jean-Louis Foulquier et tous les Rochelais me pardonnent... Un vrai festival… Du bruit, des odeurs. Un vague fumet de marée dominé par des effluves de beuh. Il fait chaud, la chaleur d’un bel été. Une bicyclette slalome, me bouscule presque, je fais crédit à sa conductrice des pavés inégaux du quai, sans doute amadoué par un effet de jupe légère dans le vent. L’été est bien là, c’est un festival de corps légèrement vêtus, souvent jeunes, bronzés parfois jusqu’à la brûlure, tatoués souvent. ... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2017

On ne va pas en faire une pendule ?!

Pour les Impromptus littéraires On ne va pas en faire une pendule ?! (saynète totalement improbable)   La réunion de service s’éternise. Les fortes têtes pinaillent autour des menus tracas quotidiens. Le chef de service s’impatiente. - De toutes façons, nous sommes prisonniers de l’inertie des services. On ne va pas en faire une pendule ! » Il n’a pas complètement tort. Le Char Français, vieux groupe familial incontournable dans l’écosystème militaro-industriel hexagonal, objet de curiosité chaque fois qu’il... [Lire la suite]
Posté par MCJaume à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2017

Les Aiguilleurs

Inspiré d'une époque bien révolue où l'Ile de Monsieur était la gare de triage d'où Renault expédiait les voitures assemblées à Billancourt, le festival "Les Aiguilleurs" se tenait hier à Sèvres, relocalisé dans le centre square Carrier-Belleuse. L'occasion pour moi de profiter de la prestation plaisante de Meta and the Cornerstones et surtout de Flavia Coelho, à l'énergie débordante toujours aussi communicative.
Posté par MCJaume à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,